Accéder à l'Espace famille

Réseaux sociaux

Icone Facebook Icone Twitter Icone YouTube
Icone Instagram Icone LinkedIn Icone Flickr

Info@Saran

Agenda

l m m j v s d
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 
Ajouter à mon CalendrierSouscrire à Agenda de Saran

Traduire le site

Vous êtes ici

LogemLoiret : de nouveaux logements et une réhabilitation à Saran

Le partenariat entre la ville de Saran et LogemLoiret dure depuis presque 50 ans, les premiers logements ayant vu le jour en 1974, rue du Bourg (21 appartements). Depuis, le patrimoine sur la commune n'a cessé de grandir. Avec la mise en location de 16 maisons de ville rue Françoise-Dolto, LogemLoiret disposera de 416 logements à Saran.

16 nouveaux logements individuels rue Françoise-Dolto

Dans le cadre du projet de la création de logements sociaux, LogemLoiret a été sollicité par la commune de Saran et par le promoteur Nexity pour acheter en VEFA un programme de 16 logements individuels locatifs sociaux.

Ce nouveau projet de 16 maisons de ville (dont 12 type 3 et 4 type 4) vient s'implanter dans le nouveau quartier Domaine Saranéa, créé par le promoteur Nexity, à proximité immédiate du centre commercial Cap Saran.
Il s'insère parfaitement dans l'environnement grâce à son architecture contemporaine et ses matériaux de qualité : murs en brique terre cuite, enduit finition grattée et toitures en ardoise.

Les 16 maisons seront réparties sur 4 îlots : 3 blocs de 4 maisons jumelées T3 et 1 bande de 4 maisons type 4. Elles sont toutes en duplex et sont organisées de façon similaire : espace jour et salle de douche au rez-de-chaussée ; coin nuit à l'étage avec chambres et salle de bains avec baignoire.

Les prestations sont de qualité : carrelage au rez-de-chaussée, volets roulants électriques, chaudières gaz à condensation.

Les pavillons bénéficieront tous d'une terrasse et d'un jardin clôturé et engazonné, de celliers extérieurs ou d'abris de jardins. Ils seront également équipés de panneaux photovoltaïques et disposeront tous de places de parking privatives (et d'un garage pour les type 4).

Le programme est conforme à la règlementation thermique RT 2012 -10%, signifiant une maîtrise des dépenses énergétiques et un confort supérieur à la norme.

 

Inauguration des 16 logements, situés rue Françoise-Dolto, le 28 juin 2021

Une réhabilitation aux Chimoutons

Construite en 1977, la résidence de 137 logements aux Chimoutons bénéficie actuellement d'une réhabilitation et d'une résidentialisation en deux phases. Les travaux consistent en la rénovation des logements, des parties communes et d'isolation thermique. Les aménagements extérieurs sont aussi repris pour garantir un meilleur confort de vie aux locataires LogemLoiret.

Cette réhabilitation de la résidence Chimoutons a pour objectifs : l'amélioration de la qualité thermique des bâtiments et le confort des locataires au quotidien. Cette réhabilitation s'exécute en deux phases et concerne dans un premier temps les 29 logements allée Hélène-Boucher.

Divers travaux ont été effectués dans les logements : réfection des embellissements dans les pièces humides (cuisine, salle de bains et WC), remplacement des appareils sanitaires (lavabo, WC et éviers), remplacement des baignoires par des douches, remplacement des chaudières et création d'un système VMC, remise aux normes de l'électricité et mise à niveau des prises de courant, révision des persiennes, changement des gardes-corps des balcons.
Un système d'interphonie a été mis en place en concertation avec les locataires.

S'agissant des parties communes : mise en place d'une isolation thermique par l'extérieur, remplacement des fenêtres des cages d'escalier, remplacement des portes de halls, réfection des embellissements de cages d'escalier et des halls.

Actuellement, la requalification des espaces extérieurs est en cours avec la création d'espaces de détente et de voies réservées à la circulation piétonne, et le réaménagement des stationnements. Les colonnes enterrées des ordures ménagères sont supprimées et remplacées par des locaux poubelles de type passe-paquet.

Grâce à cette réhabilitation, la performance énergétique a été revue à la hausse en passant à la classe C. Les charges énergétiques évoluent à la baisse de 40 à 50%.

 

Visite de chantier de la phase 1, le 28 juin 2021

Dernière mise à jour : 02 juillet 2021